Assurer le service traiteur de votre mariage

Nourrir les invités se compte parmi ce qu’il y a de plus couteux dans un mariage, et certains prennent la décision de se charger eux-mêmes de cette tâche. Si vous souhaitez prendre cette option également, vous pouvez économiser des sommes importantes sur votre réception, cependant il faudra procéder avec précaution pour que tout aille convenablement.

Eriger « l’équipe » chargée du service traiteur

Comme un mariage est une activité hautement prenante, il ne sera pas possible pour vous de vous charger de l’ensemble du service traiteur pour votre mariage. Entre autres, vous êtes occupés aussi ce jour-là : vous allez vous marier ! Il est donc essentiel de trouver quelqu’un de confiance à qui vous pourrez confier cette tâche, et cette personne sera généralement un membre de la famille ou un ami proche.

Dès que la personne de confiance aura été identifiée, vous pourrez par la suite définir les autres personnes à engager. Il est préférable que la majeure partie des personnes chargées du service traiteur soient des personnes fiables, et donc issues de votre cercle intime.

Un peu d’aide venant de l’extérieur s’avèrera également nécessaire, car vous aurez besoin de beaucoup de bras pour le service traiteur d’un mariage comptant entre 100 et 200 personnes. Les universités sont des endroits intéressants pour trouver des gens pouvant aider en ce sens, et qui ne vous reviendront pas trop cher.

Dès lors que vous aurez réuni l’ensemble des membres de votre équipe, il vous faudra assigner des tâches spécifiques à chacun. Pendant tout le long, vous serez chargé de la supervision, et la personne de confiance à qui vous aurez filé les pleins pouvoirs vous assistera. Quand vous ne serez pas disponible, c’est cette personne qui prendra les commandes, et se chargera de diriger votre équipe pour mener à bien votre service traiteur.

Organisez-vous convenablement

Se charger du service traiteur pour un mariage inclut de nombreuses responsabilités : identifier et acheter les quantités requises d’ingrédients, lister et acquérir le matériel nécessaire, se charger du transport et du stockage des ingrédients/aliments, etc. Dressez une liste dans laquelle tout ce qu’il y a à faire pour le service traiteur est spécifié.

Cette liste risque d’être longue, car il y a beaucoup à faire ; par exemple, vous devez vous assurer si vous pouvez utiliser du matériel présent sur le lieu de réception. Il peut s’agir de matériel utilisé pour cuisiner, pour réfrigérer ou encore pour permettre de conserver les aliments à une température spécifique.

Vous devez aussi vous inquiéter de spécifier à qui telle ou telle tâche sera confiée. Le mieux est de s’y prendre le plus tôt possible, et d’informer les personnes concernées dès que leur rôle sera clairement identifié. Afin d’être plus efficace, il se peut que vous voudriez être à plusieurs pour l’organisation.

Dresser un emploi du temps pour votre grand jour est la chose la plus importante à faire. Si vous disposez d’un planning, vous pourrez indiquer plus précisément si oui ou non tout se passe comme prévu à votre mariage. Cet emploi du temps devra indiquer aux différents membres de votre équipe chargée du service traiteur à quel moment telle ou telle tâche devra être commencée et terminée.

Les prérequis du menu pour votre mariage

Le choix des différents plats proposés au cours de votre mariage sont à votre charge si vous envisagez de vous occuper vous-mêmes du service traiteur. Bien sûr, l’essentiel est que vous aimez les plats que vous proposerez à votre réception, cependant il faudra faire quelques compromis.

Ainsi, le menu doit répondre à des critères spécifiques, à savoir être composé de plats qui soient faciles à préparer. En outre, vous ne disposerez pas nécessairement d’une équipe de cuisiniers professionnels sous la main, aussi il ne faut pas trop en demander à ceux qui seront chargés de faire à manger.

Si vous proposez des plats dont la préparation se fait facilement, il sera plus aisé de concocter le contenu des assiettes de vos invités. Si la simplicité est à adopter pour chaque plat, il en est de même pour le menu lui-même. C’est-à-dire qu’il ne vous sera pas nécessaire de proposer un nombre excessif d’entrées et de plats principaux ; si cela fait plaisir aux invités, ils seront également contents avec un menu peu complexe, mais qui se rattrape en étant délicieux.

Les ingrédients à utiliser comme base pour vos plats sont d’une grande importance, en cela qu’ils viennent beaucoup influencer sur le prix. Il vous est conseillé de ne recourir qu’à des ingrédients simples, et éviter de préparer des spécialités étrangères que vous n’avez jamais cuisinées avant. D’un côté, vous risquez de rater les plats au moment crucial, ce qui est une mauvaise chose, et d’un autre côté, les ingrédients peu usuels sont plus onéreux.

Où acheter vos ingrédients ?

Viendra le moment où vous devrez dresser le budget pour votre service traiteur. Si vous vous basez sur les prix proposés par les supermarchés, vous risquez de vous retrouver avec une note salée ; de plus, il n’est pas vraiment possible de négocier les tarifs. Une des alternatives qui s’offrent à vous est d’approcher un marchand en gros, qui vous fera bénéficier de prix plus qu’attractifs si vous achetez en grande quantité.

Vous pourrez même lui indiquer que c’est pour votre mariage, et vous servir de cela comme prétexte pour demander un bon prix. Pour acheter des ingrédients de qualité et à des prix accessibles si en grande quantité, il n’y a rien de mieux que les marchés. Les différents fermiers et agriculteurs viennent généralement alimenter directement ces endroits en marchandises fraiches sur une base quotidienne.

Le mieux est encore d’approcher directement un agriculteur/fermier, et voir directement avec lui pour vos achats.
Outre les légumes, viandes et autres ingrédients frais, il vous faudra surement faire l’achat d’huiles alimentaires, d’épices, etc. Les grossistes sont les meilleures personnes à approcher si vous désirez bénéficier de tarifs attractifs. Plutôt que de vous arrêter à un seul vendeur en gros, il vous est conseillé de faire la recherche de nombreux vendeurs, et d’ensuite comparer les prix.

Il vaut mieux acheter que louer

Préparer le service traiteur de votre propre mariage inclut qu’il vous faudra utiliser une large gamme de matériel spécifique. Il est possible de faire la location de ces différents ustensiles, et en faisant quelques recherches sur internet, vous trouverez aisément plusieurs offres intéressantes.

Cependant, il est préférable de faire l’achat de ces ustensiles plutôt que de les louer. Plusieurs raisons viennent contribuer à cela ; d’abord, même si ce n’est pas évident aux premiers abords, cela vous revient moins cher. Lorsque vous faites la location de ces ustensiles, vous vous rendez responsables de ce qui pourrait leur arriver comme dommages et autres.

Aussi, si cela se produit, vous serez amené à payer des dédommagements plus ou moins importants. Si vous achetez les ustensiles dont vous avez besoin, vous n’aurez pas ce genre de soucis. Ensuite, il y a le fait que les prix pour ce type de matériel est actuellement à un bas historique, et il y a seulement une faible différence entre acheter et louer.

La raison principale qui fait qu’il est plus intéressant d’acheter que louer est la possibilité de revendre les ustensiles par la suite. En outre, les demandes pour les accessoires et ustensiles utilisés pendant un mariage, et qui sont de seconde main donc moins cher, est de plus en plus importante.

Cela peut entre autres s’expliquer par la popularité des différents bazars spécialisés dans le mariage. C’est gagnant-gagnant, car les acquéreurs disposent d’ustensiles de qualité qui n’ont servi qu’une fois, et vous, vous remboursez une bonne partie de votre achat initial.

Veiller à l’aspect sanitaire

Lorsque vous préparez à manger pour un nombre important de personnes, il y a certaines règles d’hygiène à respecter. Le but est d’éviter que les invités soient face à des soucis de santé suite à ce qu’ils pourraient avoir consommé au cours de votre réception.

Les normes à respecter en termes d’hygiène concernent non seulement la propreté des personnes chargées de cuisiner ou même de simplement manipuler la nourriture, mais également de la qualité de la nourriture elle-même. Par exemple, des précautions basiques comme le port de gants sont essentielles.

Par rapport à vos ingrédients, il faut que ceux-ci soient frais autant que possible, et ils doivent être traités et conservés sous des conditions adéquates. Le recours à des appareils comme les réfrigérateurs peuvent aider à conserver la fraicheur des ingrédients dans le cas où vous les achetez un moment en avance.

En outre, il est aussi essentiel de les cuire à des températures spécifiques afin de bien vous défaire des potentiels germes néfastes pour la santé, et en cela, l’usage de thermomètres peut aider. Afin de bien vous assurer de l’aspect sanitaire du repas à votre réception, n’hésitez pas à vous informer concernant les normes à respecter en vous documentant.

Internet est l’une des plus grandes ressources qui soit facile d’accès pour toute personne ayant besoin de ce type d’informations. Sachez que les normes que vous devez respecter sont celles même auxquelles les restaurants professionnels doivent se plier. Ne pas procéder ainsi vous exposerait à des poursuites judiciaires si certains de vos invités en venaient à tomber malade suite à une intoxication alimentaire après avoir mangé à votre réception.

Que faire du buffet et des aliments après le mariage ?

Il est toujours conseillé de prévoir plus de nourriture que prévu pour un mariage, car on ne sait jamais ce qui peut arriver comme imprévu. La conséquence en est qu’on se retrouve souvent avec une quantité importante de restes à la fin des mariages.

Aussi, il vous faut prévoir que faire de ceux-ci ; l’une des options qui s’offrent à vous est de les offrir à vos invités au moment de leur départ. Afin de faciliter les choses, prévoyez des barquettes dans lesquelles ce qui n’a pas été servi pourra être offerts aux invités.

Vous pouvez aussi décider de les offrir aux différentes personnes qui ont contribué à vous aider dans la préparation du service traiteur. En outre, c’est une bonne alternative, car vous pouvez ainsi montrer votre reconnaissance à l’ensemble de l’équipe chargée de la préparation des plats pour votre mariage.

Vous pouvez aussi recourir à cela pour les payer moins cher, toutefois il faudrait le spécifier à l’avance, comme quoi les aliments restants seront inclus dans le paiement. Une des options qui s’offrent à vous est de faire don des restes à une œuvre de charité, ou à un foyer de sans-abris.

Ceux-ci sont toujours ouverts pour recevoir des dons généreux venant d’autrui, indépendamment de la forme qu’ils peuvent prendre. Si vous souhaitez faire cela pour votre réception, il est préférable de les prévenir à l’avance, ainsi ils pourront s’arranger pour récupérer les restes.

[jetpack_subscription_form]

Le mariage multiculturel : quels sont les challenges ?

On dit de l’amour qu’il n’a pas de frontières, et il peut effectivement dépasser des barrières telles que celle de la culture. Aussi, un peu partout dans le monde, des personnes ayant grandi dans des univers distincts apprennent à cohabiter et trouver le meilleur compromis entre leur culture et celle de leur être aimé.

Le choc culturel

Quand deux personnes issues de cultures différentes sont en couple, les différences entre ces dernières ne sauteront pas nécessairement aux yeux. Ce n’est que lorsqu’il sera question de mariage que les deux chercheront à en savoir un peu plus sur la culture de l’autre.

En effet, cette culture fera partie intégrante de leur vie dès le moment où chacun se sera dédié officiellement l’un à l’autre. Nombreux sont les surpris lorsqu’ils en apprennent un peu plus sur la culture de leur être aimé.

Selon la culture de laquelle on provient, il y a divers éléments qui sont absents dans celle des autres, mais qui sont des choses perçues comme naturelles pour ceux qui ont évolué dans la culture en question. On peut par exemple mentionner les différentes fêtes et rites de passage, qui peuvent varier d’un pays à l’autre, ou d’une religion à une autre.

Découvrir ce genre de nouveautés peut être désarmant pour une personne, du moins aux premiers abords. Il n’y a rien de plus enrichissant que de découvrir de nouvelles cultures. Si vous épousez une personne issue d’une culture autre que la vôtre, cela peut vous donner l’impression de faire partie de plus d’un seul univers.

Et c’est effectivement le cas, car en vous mariant avec une personne, vous acceptez dans sa vie tout ce qui la concerne, et sa culture et tout ce qui va avec entre dans le lot.

Une petite crise identitaire

Lorsque vous combinez votre univers à celui d’une personne, votre vie ne fait plus qu’un. Aussi, vous partagerez chacun un petit bout de la culture de l’autre. Vous participerez à différentes activités communes relatives à vos cultures respectives, et progressivement, sa culture et ses coutumes seront également les vôtres.

Il peut en résulter une petite crise identitaire, surtout si vous vous identifiez en grande partie dans votre culture. Cela peut également être ressenti par chacune de vos familles. Il est fréquent que quand une personne épouse quelqu’un d’une culture différente, elle fasse des efforts pour ne pas perdre les caractéristiques de sa culture à elle.

De son côté, sa famille l’incitera à ne pas oublier ses racines, en espérant pouvoir transmettre les valeurs de celles-ci aux générations futures. Il est vrai que pour garder vos valeurs, il faudra faire quelques efforts. Cela peut être perçu comme une occasion de redéfinir qui vous êtes ; plutôt que de vous voir uniquement comme faisant partie de votre culture antérieure, considérez-vous comme un mariage de celle-ci et de celle de votre être aimé.

Ne vous laissez pas envahir par de la culpabilité, comme quoi vous délaissez vos racines, ce n’est pas du tout le cas si vous parvenez à garder l’essentiel de ce qui fait votre identité.

La communication entre les deux familles

Un mariage multiculturel inclut parfois deux personnes qui n’ont pas la même langue maternelle, et cela peut poser problème par rapport à la communication entre les deux familles. Celle-ci est pourtant importante, car le mariage ne signe pas seulement l’union de deux personnes, mais également de leurs familles respectives.

C’est néanmoins assez rare que les familles d’un couple multiculturel n’aient pas au moins une langue en commun. En outre, il se peut que la langue commune aux deux familles ne soit pas maitrisée par l’ensemble des membres.

Dans ce cas de figure, il se peut que vous ayez à jouer le rôle de traducteurs quand cela est nécessaire. Un mariage multiculturel peut aussi être une occasion pour les différents membres de votre famille de s’ouvrir à d’autres horizons, en faisant l’effort d’apprendre la langue de votre être aimé.

Il ne faut pas vous attendre à ce que ce soit le cas de toute votre famille, et seuls ceux qui vous sont très proches, comme des frères ou sœurs, pourraient aller si loin.

Comment élever les enfants ?

Vos enfants seront situés à la croisée des chemins entre vos deux différentes cultures, aussi il tient à vous de faire en sorte qu’ils s’adaptent autant que possible aux deux. En revanche, dépendamment du cas de figure, ils peuvent être tiraillés entre plus que deux cultures. C’est le cas si vous et votre conjoint(e) provenez tous deux d’endroits autres que là où vous vivez, et intrinsèquement, là où vos enfants grandissement.

Apprenez à vos enfants qu’ils ont la chance de faire partie de nombreuses cultures, et que peu de gens ont la chance de pouvoir prétendre à cela. Faites également en sorte qu’ils n’oublient pas d’où ils viennent, et assurez d’inclure chacune de vos cultures dans votre quotidien. Par exemple, tâchez d’apprendre votre langue natale à vos enfants, et n’hésitez pas à la pratiquer quand vous êtes à la maison.

Aussi, les gens issus de cultures différentes ont tendance à se réunir en communautés quand ils se retrouvent dans des endroits autres que leur pays d’origine. Être actif dans ces communautés est une bonne manière d’aider vos enfants à ne pas perdre trace de leur culture. Echangez avec des familles dans ce type de communauté, celles-ci se font toujours un plaisir de connaitre d’autres gens de la même culture, et de permettre à leurs enfants d’évoluer dans un tel milieu.

[jetpack_subscription_form]

Organiser un mariage multiculturel : ce qu’il faut savoir

L’amour est une chose qui ne connait pas de frontières, et il arrive que des couples soient composés de personnes issues de cultures différentes. Organiser le mariage pour deux personnes n’étant pas de la même culture ne se fait pas de la même manière que pour un mariage normal, et nous avons plusieurs conseils à vous prodiguer concernant la manière de procéder.

Discuter avant le mariage

Les discussions à propos des différences culturelles, surtout religieuses, peuvent conduire à des tensions. Aussi, il est important pour vous de bien approfondir le sujet avec la personne que vous envisagez d’épouser.

Si ce n’est pas encore le cas, renseignez-vous autant que possible sur sa culture/religion, et informez-vous sur ce que cela implique de lier votre vie à la sienne. En effet, il n’est pas rare que les gens n’aient qu’un aperçu superficiel de ce qu’est la culture de leur conjoint(e) avant le mariage.

Chacun peut potentiellement demander à l’autre qu’on procède à des cérémonies spécifiques au cours de la cérémonie. Cependant, cela peut aller à l’encontre des croyances de l’autre personne, si bien qu’il est préférable de parler de cela le plus tôt possible.

Une conversion de religion peut aussi être évoquée, et tout dépendra de votre volonté de le faire ou non. Le but recherché dans le fait de discuter est de trouver quels sont les compromis à faire pour que la relation puisse marcher convenablement. Une fois que les sujets épineux ont été abordés et réglés, vous pourrez passer aux choses plus légères.

Une seule cérémonie ou deux ?

La différence de culture est généralement située sur le plan religieux, par exemple pour un couple dont l’homme est chrétien et la femme est de religion hindoue.

Plutôt que d’éclipser la culture de l’un ou l’autre, la décision prise est un compromis entre les deux cérémonies religieuses. En effet, un mariage chrétien ne suit pas les mêmes rites qu’un mariage hindou. Dans ce cas de figure, il vous faut choisir entre réunir les deux types de cérémonies en une seule, qui sera donc mixte, ou bien organiser deux cérémonies.

La première solution a l’avantage de ne pas revenir trop cher lorsque comparée à l’idée d’avoir deux cérémonies. Ainsi, vous auriez une cérémonie incluant différents éléments de chacune de vos cultures, et chacun pourrait y trouver son compte.

Toutefois, cela pourrait ne pas convenir aux deux cultures, en cela que chaque cérémonie peut s’en trouver dénaturé. Si vos parents ou bien vous-mêmes accordez une grande importance à votre religion, cela ne vous intéressera probablement que peu.

D’un autre côté, organiser deux cérémonies est un grand challenge logistique, quand bien même c’est déjà le cas pour un mariage avec une seule cérémonie.

C’est également plus couteux, car cela signifie nécessairement devoir organiser deux réceptions où il faudra prévoir à manger pour chacun des invités. Le mieux pour vous est de discuter ensemble de ce que vous désirez pour cette cérémonie, afin de faire le meilleur choix possible pour votre couple.

Double cérémonie : quelles dates ?

Le moment où se déroulent les deux cérémonies est souvent un critère à largement prendre en compte. En outre, si les deux cérémonies sont très proches l’une de l’autre, voire qu’elles ont lieu le même jour, cela risque de causer beaucoup de stress par rapport à l’organisation du mariage. Par contre, si vous vous sentez avoir l’énergie et les moyens financiers de faire cela, c’est l’occasion pour vous d’avoir deux cérémonies magiques.

En outre, vous n’êtes pas obligés de faire les deux cérémonies un jour après l’autre, et par exemple, vous pouvez les espacer de quelques jours, voire une semaine. D’un autre côté, les distancer de plusieurs mois est une manière pour vous de faire baisser le stress de manière drastique. En effet, en faisant cela, vous pouvez vous consacrer à une cérémonie à la fois.

En revanche, n’attendez pas la fin de la première cérémonie avant de vous inquiéter de préparer la seconde. Procédez plutôt de manière à consacrer 75% de votre attention à la première cérémonie, et le reste à celle à venir dans longtemps. Ce ratio peut toutefois évoluer en faveur de la seconde cérémonie à mesure que le temps passe.

Faites chaque cérémonie à votre image

Si vous faites deux cérémonies séparées, cela ne signifie pas qu’une partie du couple se charge exclusivement d’une cérémonie, et pareil pour l’autre. Il ne faut pas oublier que vous formez un couple, et chacune des cérémonies doit refléter aussi bien vous que votre être aimé.

Vous devez ainsi tous deux participer dans les différents choix à prendre pour chacune des cérémonies, même celle qui n’est pas reliée à votre culture. Voyez cela comme une manière d’en apprendre un peu plus sur votre conjoint(e) et sur sa culture.

Par exemple, dans un mariage chrétien-hindou, il serait plaisant de trouver des éléments musicaux ou culinaires de chaque culture dans chaque cérémonie et réception. Une chose plaisante dans un mariage interculturel, c’est qu’il n’y a pas de règles spécifiques pour la manière dont vous désirez organiser la cérémonie et la réception : vous faites comme vous le souhaitez. Aussi, ne manquez pas de faire les meilleurs choix pour avoir les cérémonies dont vous rêvez.

Où se déroulera le mariage ?

Qui dit « multiculturel » sous-entend « deux différents pays », et un couple dont les deux personnes ont des cultures viennent souvent de deux pays différents. Cela peut poser problème par rapport à la cérémonie (ou aux deux), plus spécifiquement concernant le lieu où cela se déroulera.

Demandez-vous combien des membres de chacune de vos familles vivent dans le même pays que vous, puis pensez à l’alternative la moins couteuse : un mariage sur place ou dans votre pays d’origine (ou celui de votre conjoint(e)) ? Le mieux pour vous est de prévenir les invités au plus tôt possible, afin qu’ils puissent faire une réservation tôt, et avoir des prix intéressants pour les billets.

Une cérémonie dans chaque pays, ou chaque membre devra se rendre, n’est pas vraiment à prendre en considération, sauf si vous disposez d’importants moyens financiers. Le mieux est de tout faire dans un seul pays, et faire en sorte que cela soit le moins couteux possible.

Organisez des « équipes » pour chaque cérémonie

La préparation d’un mariage n’est pas une mince affaire qu’on peut confier à une seule personne, et c’est encore moins le cas quand il y a deux cérémonies. Pour préparer votre mariage, vous aurez besoin d’assistance, et les membres de la famille sont les personnes les plus indiquées pour fournir cela.

En outre, le plus simple est de confier la direction de chaque cérémonie religieuse à chaque famille concernée, mais il ne faut cependant pas exclure l’autre côté de la famille. C’est une opportunité pour les familles des deux couples de travailler ensemble, et de tisser des liens entre eux, car ces deux familles en question ne feront qu’une seule après le mariage.

Il est également conseillé aux concernés d’en profiter pour découvrir une culture autre que la leur. C’est toujours passionnant d’apprendre de nouvelles choses concernant une autre culture, aussi c’est là l’occasion idéale pour cela.

[jetpack_subscription_form]

Quelques astuces pour être confortable pendant votre mariage

Au cours de votre mariage, vous serez amenée à échanger avec de nombreuses personnes, à rester debout, vous asseoir, danser, et plein d’autres activités. Il est essentiel que vous puissiez faire tout cela dans le plus grand confort possible, aussi nous vous différents conseils pour pouvoir faire cela.

Réussir vos essayages

Une fois que vous avez décidé de faire l’achat d’une robe, vous ne pourrez plus faire marche arrière, aussi il est important de bien faire votre choix. C’est en cela que les essayages sont cruciaux, et lorsque vous essayez votre future robe de mariée, assurez-vous bien que vous êtes à l’aise dedans. S’il est important d’avoir l’air belle quand vous la portez, le confort de celle-ci est aussi à mettre dans vos priorités.

Quand vous essayez votre robe, essayez de passer le plus de temps possible dedans, et essayez toutes les positions imaginables dans lesquelles vous serez amenés à être au cours de votre grand jour. Il se peut qu’après un moment, vous identifiez un souci majeur par rapport à la robe, ou bien que vous vous aperceviez que vous n’êtes plus à l’aise dans celle-ci au bout d’un moment. La règle qui indique qu’il faut réussir les essayages est également valable pour les chaussures.

Surveiller votre poids

Quand on prépare un mariage, on est soumis à beaucoup de stress, et l’impact de ce stress sur les gens peut grandement varier d’un individu à un autre. Cela importe sur le plan du confort dans votre robe en raison des changements de poids qui ont généralement lieu pendant les préparatifs. Ainsi, entre les trois ou quatre mois qui séparent les essayages de votre robe et votre grand jour, il se peut que vous gagniez ou perdiez plusieurs kilos.

Non seulement cela peut se voir que votre robe ne vous voit plus, mais aussi vous ne serez pas à votre plus grande aise dans une robe dans laquelle vous nagez ou vous vous sentez à l’étroit. Pour éviter cela, il est préférable de faire appel aux services d’un nutritionniste, pour qu’il puisse faire le suivi de votre alimentation, mais également de votre poids.

Un nutritionniste pourra vous donner des conseils par rapport à votre alimentation, et vous aidera à garder un poids stable jusqu’au moment du mariage. En outre, faire de l’exercice au quotidien vous permettra de garder plus facilement la ligne.

Prévoir une tenue de rechange

Une robe de mariée en elle-même n’est pas ce qu’il y a de plus confortable. Aussi, il y a de plus en plus de mariées qui décident de prévoir une seconde tenue, qu’elles portent une fois que la cérémonie de mariage est terminée. Une fois que tous les moments clés du mariage sont passés (la première danse, les discours importants, etc.), vous pouvez prendre le temps de vous changer discrètement et de porter une tenue plus confortable, soit une robe plus légère.

Celle-ci ne devra pas être nécessairement aussi onéreuse que la principale, et il s’agit juste d’une tenue dans laquelle vous vous mettrez à l’aise afin de profiter au mieux de la cérémonie. Il vous est possible de remettre votre robe un peu avant de clore la réception, par exemple dans le cas où il vous faudra faire une séance photo.

[jetpack_subscription_form]

Mettre en avant le torse de votre robe de mariée

Si la traine de la robe de mariée est ce dont on parle le plus, on oublie trop souvent que le torse de votre robe joue également un rôle d’importance. Il y a des points essentiels à connaitre si vous souhaitez tirer pleinement avantage de la partie supérieure de votre robe de mariée.

Le décolleté de votre robe

L’encolure de la robe de mariée en est un détail notable, et il vous est possible de mettre en valeur cette partie en faisant les bons choix d’accessoires. Ces derniers doivent être choisis en fonction de la forme spécifique de chaque col. Parmi les nouveautés qui caractérisent les années passées, il y a une résurgence de l’usage des couleurs en général ; dans ce cas de figure, il s’agit essentiellement des bijoux que vous pouvez porter en fonction de votre décolleté.

Les modèles de robes qui couvrent peu les épaules et le dos vous offrent plus de possibilités en termes d’accessoires. Par exemple, pour les robes style dos nu, vous pouvez choisir une coiffure sophistiquée incluant le port de broches, ou encore divers chignons. Autrement, si la peau n’est pas tellement visible, il est conseillé de ne pas trop en faire côté accessoires.

Porter une veste

Selon le moment de l’année où vous décidez de vous marier, et/ou de l’endroit où la cérémonie se déroule, il peut faire plus ou moins froid. Une robe de mariée n’est généralement pas un vêtement chaud, si bien qu’il vous est conseillé de prévoir une veste que vous pourrez porter une fois la cérémonie terminée. Bien sûr, c’est une nécessité uniquement dans le cas où vous êtes soumise à une température basse.

Elle ne doit toutefois pas se choisir n’importe comment, et il faut qu’elle s’accorde avec votre tenue. Même si c’est pour vous protéger du froid, il faut tout de même que vous soyez la plus belle du jour.Pour faire votre choix, portez votre attention sur la couleur de votre robe, mais également le style de votre look en général.

Porter une ceinture

La ceinture est un accessoire qui ne vient pas toujours avec la robe ; si certaines robes en possèdent une par défaut, ce n’est pas le cas pour toutes. Le fait d’en porter une peut apporter une toute autre dimension à votre tenue en général ; par exemple, elle peut mettre votre hanche en valeur plus facilement. Cela dépend toutefois de votre type de corps ; selon ce dernier, il faut choisir un type spécifique de ceinture.

Vous pouvez choisir le style de la ceinture que vous souhaitez, que ce soit des modèles sobres et discrets ou des modèles clinquants remplis d’ornements. Simplement, plus la ceinture est décorative, plus votre hanche sera mise en avant. Aussi, la ceinture choisie doit rester dans le même esprit que l’ensemble de votre tenue.

Il ne vous est pas possible de choisir la forme de la ceinture au hasard. Une ceinture dont l’épaisseur avoisine ou même dépasse les 7 centimètres sont à proscrire, en cela qu’elle risque ainsi de devenir un élément trop protubérant de la robe.Concernant la largeur idéale de la ceinture, celle-ci se définit en fonction de la taille de votre torse ; plus votre torse est long, plus le devra être la ceinture.

[jetpack_subscription_form]

Comment choisir le voile pour votre mariage ?

Le voile est un des accessoires traditionnels qu’on retrouve généralement sur la robe de mariée. Si vous décidez d’en porter un pour votre grand jour, il y a certaines choses que vous devez absolument savoir avant de vous lancer.

Le choix du voile

Qui dit « robe de mariée » pensera nécessairement « voile ». En effet, on fait généralement le lien entre la robe blanche et cet accessoire que le marié soulèvera à un moment spécifique. On ne peut cependant pas choisir celui-ci au hasard, et il faut procéder suivant des règles spécifiques. Par exemple, il est essentiel que les couleurs de votre voile et de votre robe soient les mêmes, afin d’éviter des contrastes. Les deux doivent former un ensemble uni, et cela n’est pas très esthétique si elles se distinguent trop l’une de l’autre.

Il faut également penser votre voile comme l’élément d’un tout ; outre la robe, les accessoires divers que vous utiliserez doivent être pris en compte. Vous ne devez pas avoir trop de pièces qui se démarquent, et les atouts principaux de votre tenue doivent se limiter à seulement quelques-uns. Si votre robe est déjà mise en valeur par plusieurs accessoires, préférez un voile qui soit dans un style sobre.

Le voile : quelle longueur et forme ?

La longueur et la forme du voile sont des détails qui ont leur importance. Prenons le cas de figure où vous souhaitez mettre en valeur la partie arrière supérieure de votre robe ; on vous propose généralement de faire l’achat d’un voile fait de deux toiles, dont l’une est plus transparente. Cela doit théoriquement permettre de mieux voir les détails de l’arrière de votre robe de mariée.

Néanmoins, le résultat final n’est pas toujours réussi, et il vous est conseillé de plutôt choisir un voile normal, mais en prenant plutôt sur la taille. Concernant la taille, plus le voile est long, plus il vous donnera l’air grande, et vice versa. Si vous êtes de petite taille, un voile long est donc naturellement conseillé pour vous. À l’opposée, les grandes mariées devront se tourner vers les voiles relativement courtes.

Pas de voile ? Pas de soucis

Le voile n’est pas une obligation, et si vous ne voulez pas en porter, vous disposez d’une large gamme d’autres options. Le tout est de vous rendre belle, et pour cela, vous pouvez recourir à diverses idées comme un chignon avec des bijoux assortis, ou encore une belle couronne de fleurs. C’est une occasion pour vous de légèrement sortir des sentiers battus, car en outre, les nouveautés fleurissent dans le monde des cérémonies de mariages depuis quelques décennies.
Il y a certaines règles à suivre dans le choix de votre coiffe ; ainsi, votre type de cheveux est d’une grande importance. S’il s’agit de cheveux lisses peu épais, il est possible de choisir des ornements riches en détail, et aussi bien les cheveux que les accessoires pour ceux-ci tireront bénéfice du contraste. Dans le cas des cheveux relativement épais et ondulés, il vaut mieux au contraire opter pour un style de coiffe qui requiert essentiellement des accessoires relativement discrets.

[jetpack_subscription_form]

Comment réussir les accessoires de votre robe de mariée

Il se peut que vous ayez trouvé la robe parfaite pour votre mariage. Sachez que si vous utilisez les bons accessoires, celle-ci peut être encore plus belle que ce que vous pensez. Nous vous proposons un mini-guide concernant la manière de bien choisir vos accessoires.

Quel est votre style ?

Plutôt que de partir depuis une toile vide, il est mieux de vous baser sur vos gouts actuels, et votre façon de vous habiller en général. Si vous êtes le genre de femme à s’habiller de manière clinquante, une robe dans le même style serait parfait pour vous.

Si vous êtes plutôt amatrice des habits et tenues discrètes, cela va sans dire que le mieux pour vous est de prôner ces mêmes valeurs pour votre robe de mariée. Vous baser sur votre style personnel et vos gouts vous facilite la tâche de la recherche, en filtrant les différentes options concernant la robe.

Aussi, cela ne fera pas trop un choc à vos invités, qui s’attendent inconsciemment à ce que vous portiez une robe qui soit « vous ». En restant dans un style qui vous est propre, vous pouvez beaucoup mieux exprimer votre personnalité au travers de votre choix.

Limitez les choix à l’essentiel

Souvent, trop avoir le choix est une cause supplémentaire de stress, en cela qu’il y a tellement de bonnes options qui se valent entre elles qu’il devient difficile de choisir parmi celles-ci. Identifiez aussitôt que possible les différents accessoires dont vous aurez besoin.

Pour vous faciliter la tâche, observez votre robe, et notez-en les différentes caractéristiques afin de bien les mettre en valeur au moyen de vos choix d’accessoires. Le minimalisme peut vous être d’une grande aide dans ce cas de figure, car ici, il est question d’épurer autant que possible le look final. Les bijoux et autres accessoires choisis joueront chacun un rôle spécifique, et les décisions prises devront l’être rapidement.

Le but est de choisir les meilleurs éléments pour mettre votre robe de mariée en valeur, ainsi que vous-même. Limiter les options à votre disposition peut ainsi vous faire prendre plus rapidement des décisions, et faire un gain de temps. Aussi, cela diminue le stress auquel vous êtes soumis.

[jetpack_subscription_form]